MARICI Avocats se positionne comme un cabinet expert en sortie de crise auprès de ses clients, les PME, les ETI et les Grandes Entreprises, notamment dans les secteurs de l’industrie, des énergies renouvelables, du bâtiment et des travaux publics.

Le cabinet dispose des savoir-faire suivants :

Ses associées interviennent, en conseil comme en contentieux, sur des dossiers techniques à fort enjeu pour :

  • les directions juridiques
  • les directions de la conformité
  • les directions des ressources humaines
  • et les directions des relations sociales
notre cabinet MARICI Avocats Paris

Les associées de MARICI Avocats accompagnent fréquemment des entreprises durant plusieurs années, au départ à l’occasion d’une crise et/ou d’un contentieux. Elles nouent ensuite un partenariat pérenne permettant à l’entreprise de trouver en MARICI Avocats un interlocuteur capable de répondre rapidement et efficacement aux problématiques rencontrées au quotidien.

Ce partenariat garantit une réactivité et une forte disponibilité de nos équipes, tant en conseil qu’en contentieux. Les associées de MARICI Avocats veillent aussi à apporter à leurs clients des solutions juridiques personnalisées les plus adaptées à leurs besoins.

MARICI Avocats offre un niveau de prestations de qualité, fruit de l’expérience professionnelle de ses associées, issues de cabinets d’avocats d’affaires reconnus.

Savoir-faire & Synergies

Le cabinet dispose des savoir-faire suivants :

Des synergies sont développées entre les trois associées :

Brigitte Bézard – de Rougé et Elise Mialhe forment un pôle d’expertise large en droit pénal de l’entreprise couvrant les conséquences pénales du droit des affaires et du droit social. Il n’est d’ailleurs pas rare que ces deux types de contentieux soient mêlés (ex : problème de corruption dans le cadre d’opérations de sous-traitance en cascade).

Elise Mialhe et Mathilde Charmet-Ingold partagent l’expérience du secteur des risques industriels et peuvent répondre ensemble aux problématiques auxquelles les professionnels du secteur industriel se trouvent confrontés :

  • contentieuses : quels recours suite à la survenance du risque ?
  • contractuelles : quels contrats négocier, activer ?  Comment sortir, au mieux, d’un contrat compliqué ?
  • sociales : que faire si ce risque a mis en danger un salarié ou bien si un salarié a été à l’origine du risque ?

Mathilde Charmet-Ingold s’appuie sur Brigitte Bézard-de Rougé lorsqu’une problématique de droit pénal survient dans le cadre de ses dossiers contentieux (ex : abus de biens sociaux d’un dirigeant associé, prise illégale d’intérêt …) ;

Mathilde Charmet-Ingold est médiatrice ce qui lui permet de conseiller utilement Elise Mialhe et Brigitte Bézard-de Rougé lorsque le recours à la médiation s’avère être la solution la plus efficace pour sortir rapidement leurs clients de la crise.

Ces compétences combinées au service de la sortie de crise font écho à la représentation habituelle de la déesse asiatique Marici, dotée de plusieurs bras munis d’armes différentes. Cette déesse est notamment connue pour conduire les guerriers vers la lumière.

Pourquoi "MARICI" ?

Le nom du cabinet s’inspire librement d’une divinité bouddhiste. On la représente souvent avec quatre bras munis de différentes armes. Elle est notamment connue pour conduire les guerriers vers la lumière, au-delà de la seule notion d’intérêt. Et pour dissiper les craintes de la nuit.

Ces attributs et capacités font écho à ce que le cabinet souhaite offrir à ses clients : des compétences complètes en gestion de pré-contentieux et de contentieux par les voies amiables ou judiciaires. L’objectif étant d’assister chaque client avec pragmatisme vers la solution la plus satisfaisante et efficace pour lui.

En savoir plus sur la déesse Marici

cabinet MARICI Avocats statue déesse Marici